01/12/2017

Acheter un logement ou vivre en location? Avantages et handicaps.

Il s’agit d’une des questions que se posent le plus souvent les futurs clients du secteur immobilier. À long terme, est-il plus rentable d’acheter un logement ou vaut-il mieux vivre en location ? Dans le blog d’aujourd’hui, nous allons analyser les deux options et ce qu’elles représentent.

Commençons par le début: Combien de temps est-ce que je pense y habiter?

Si la réponse est “pour toute la vie” ou, au moins, c’est là notre intention, il n’y a pas de doute : l’option achat est la plus correcte. C’est pour cette raison qu’il convient de se poser cette question dès le départ, et l’achat doit alors être envisagé comme un investissement à long terme ou, aussi, pour choisir finalement l’option d’être propriétaire d’un bien immobilier

L’achat d’un logement: est-ce le bon moment?

Pour commencer, une des questions clé à prendre en compte si vous être en train de soupeser la possibilité d’acquérir un logement en propriété, c’est qu’au prix de vente dudit logement, il faudra ajouter certains compléments relatifs à son achat ainsi que le coût de l’acquisition d’un prêt hypothécaire, et d’autres dépenses de consultations, de notaire ou d’assurances. Si tout cela est clair, nous pourrons nous organiser bien mieux.

D’une part, nous trouvons dans la conjecture actuelle des conditions très favorables à l’acquisition d’un logement:

  • Cette année, le prix des loyers a atteint un niveau record et, en outre, ce marché se trouve actuellement dans une période de manque d’offres de logements en location.
  • Bonnes perspectives économiques pour le pays et pour le secteur immobilier, qui enregistre des investissements croissants. En outre, le taux d’intérêt hypothécaire se maintient aux alentours de 2,2% (minimum historique).
  • La récupération de nouvelles aides directes pour l’achat d’un logement, prévues dans l‘avant-projet du Nouveau Plan National du Logement.
  • Il ne faut pas non plus oublier, en faveur de l’option d’achat que, si les circonstances de l’acheteur changent, il peut toujours louer sa propriété et la rentabiliser.

Location du logement: plus de mobilité.

  • Elle requiert un investissement initial moindre en comparaison avec l’achat d’une demeure.
  • Les démarches correspondantes sont rapides, si le futur locataire cherche une solution temporaire.
  • Le locataire est exempté de certaines obligations fiscales, comme les impôts, les frais de communauté ou de maintenance, qui sont généralement réglés par le propriétaire.

Cependant, le secteur des locations pâtit actuellement, d’une part, d’un manque d’offres de propriétés en location et, de l’autre, d’une montée considérable des prix.

Demandez conseil, calculez soigneusement, et analysez les avantages et les inconvénients de chacune des options ; ne prenez pas la décision hâtivement, mais, surtout, choisissez votre demeure avec enthousiasme!

On t'appelle? shareIcons subscribeIcons
We use Cookies | More info
Cookies Preferences